FSU-79 Deux Sèvres
{id_article}

En grève le mardi 23 mars

mardi 16 mars 2010 par Webmaster FSU-79

Navigation rapide

En grève le 23 mars !

Education, culture, justice… de nombreux secteurs sont mobilisés pour lutter contre les réformes en cours, porteuses de régressions, et pour promouvoir des alternatives.

En plus des restrictions budgétaires, c’est la tentative de remettre en cause tout ce qui est statut, garanties collectives, solidarités, lutte contre les inégalités… Ainsi plutôt que des dispositifs qui aident les fonctionnaires à mieux remplir collectivement leurs missions on prétend récompenser ceux qui se distinguent sur des critères particuliers ! Où est l’intérêt général dans tout cela ?

Pourtant, les français sont attachés aux services publics et demandent qu’ils soient accessibles sur l’ensemble du territoire, qu’ils permettent de lutter davantage contre les inégalités.

En défendant la Fonction publique, nous défendons à la fois les fonctionnaires et l’ensemble des usagers. Batailles dans le public et le privé sont plus que jamais liées.

L’année 2010 est aussi celle du rendez-vous des retraites. Le Président a réaffirmé récemment qu’il voulait faire cette réforme aussi bien pour le public que pour le privé et la faire "de façon juste" y compris pour les fonctionnaires... Or, les dernières réformes, notamment celle de 2003, faites « au nom de l’équité » se sont traduites par un allongement de la durée de cotisation et une baisse du niveau des pensions avec de fortes inégalités notamment au détriment des femmes et de ceux qui ont les carrières les plus fragiles

Si la question du financement des retraites se pose, notamment en raison de l’augmentation de l’espérance de vie, les choix à faire doivent, pour la FSU, toujours reposer sur le principe de solidarité intergénerationnelle. Il est indispensable pour parler sérieusement de l’avenir des retraites de traiter de la situation actuelle de l’emploi, de l’emploi des jeunes comme de celui des seniors (40% des salariés sont en activité actuellement à 59 ans...), de la question du chômage, des modes de financement, de la nécessité à prendre en compte les années d’étude, de la pénibilité des métiers…

C’est pour toutes ces raisons que la FSU s’inscrit pleinement dans la journée interprofessionnelle du 23 mars prochain pour la défense de l’emploi, des salaires et des retraites pour l’ensemble des salariés.

Alors en grève ce jour-là et manifestons pour porter d’autres choix possibles !










RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip + Alternatives